le chengyu chinois: 画龙点睛

1

 

 

画龙点睛: huà lóng diǎn jīng

Littéralement:  deux touches pour les yeux ,et voilà le dragon dessiné qui s’anime /donner de la vie en mettant la touche finale/dernière touche pour animer toute l’œuvre /entrer dans le vif du sujet

2

 
Note:   D‘après une légende au VI siècle, Zhang seng-you ,peintre les liang(梁), avait dessiné quatre dragons sur le mur d’un temple bouddhique sans leur avoir fait des yeux . (Si je leur donne des yeux) déclara-il , »ces dragons s’envoleront » ,les assistantes y restèrent incrédules et l’engagèrent vivement à leur ajouter des yeux. A peine eut-il mis les touchers finales aux yeux de deux dragons que la foudre tomba, en faisant s’écrouler le mur ,c’est alors que les deux dragons aux yeux dessinés s’envolèrent vers le ciel laissant sur le mur les deux autres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :