Politique linguistique en Chine : La place du mandarin

Politique linguistique en Chine : La place du mandarin



 

I. Introduction.

La langue est un symbole de la communication et des échanges humains, et aussi un moyen et un outil important de communication et d’expression commun entre les gens. Elle aura certainement de l’influence sur la politique, l’économie, la société, la technologie, et même la culture elle-même. La culture du langage évolue en fonction des résultats de la répartition spatiale d’aujourd’hui, mais également de sa propagation et de son développement dans le passé . Selon l’origine et l’aspect commun de certaines langues, la grammaire et le vocabulaire donc, les langues dans le monde sont divisées en familles de langue. Chaque langue est différente. De nombreuses caractéristiques culturelles sont étroitement liées à cela.

<La politique linguistique se réfère aux lois, règles, ordonnances, mesures, etc. formulées selon le point de vue et la position adoptée sur certains types de langages des groupes sociaux communiquent entre eux> La politique linguistique est un produit des conflits et des contradictions de la langue, elle montre aussi l’attitude d’un pays et sa planification sur les différents types de langues que l’on y parle.1

L’action de la politique linguistique, la planification de la langue et la législation linguistique appartiennent au gouvernement, ce sont les principaux moyens d’intervention de l’État dans l’usage de la langue. Et ils ont une influence sur la stabilité nationale, l’unité ethnique et le développement économique. La politique linguistique se réfère à la langue au sens large et aux objectifs politiques et sociaux. Ces objectifs sont atteints à travers la mise en oeuvre de la planification linguistique spécifique. La fonction de la politique linguistique est d’étudier la relation entre la langue et la politique, « la politique linguistique doit tenir compte de l’importance de la langue individuelle, ethnique, sociale et nationale, qui implique également la notion d’identité. »2

Je suis étudiante originaire de la République populaire de Chine, et j’ai reçu le baptême et l’influence de la culture chinoise. J’ai vraiment une certaine connaissance et une certaine compréhension de l’histoire de cinq mille ans de la Chine, des évolutions de la langue de l’antiquité aux temps modernes, et des changements temporels, spatiaux et sociaux. Donc, ici, je voudrais vous présenter principalement l’histoire de la formation de la politique linguistique en Chine (sur le Mandarin) . Il y a eu plusieurs étapes de la politique linguistique, qui sont les suivantes :

Premièrement, c’était pour introduire le développement d’origine de la langue moderne des Han (c’est à dire le Mandarin et la langue des fonctionnaires). Dans un deuxième temps, en raison du fait que la Chine est un pays multi-ethnique. De nombreuses régions et toutes les nationalités de Chine ont leur propre langue. Il y a maintenant sept principaux dialectes chinois (y compris le mandarin), ici, je vais vous présenter les différences entre le mandarin et les autres six grands dialectes chinois, et expliquer ainsi pourquoi le mandarin est devenu la langue officielle en Chine et deviendra l’une des langues les plus importantes du monde. Troisièmement, chaque pays a sa propre langue (comme le français en France, l’anglais au Royaume-Uni). Chaque pays veut promouvoir et protéger sa propre langue et sa propre culture. Mais avec la multipolarisation du monde, et la mondialisation politique et économique, l’anglais est devenu l’une des langues les plus courantes du monde. Elle a peu à peu pénétré dans les domaines politiques, militaires, économiques, linguistiques et culturels. Ce phénomène est aussi vrai en Chine. Maintenant, dans notre pays, à partir de l’école primaire, la première langue étrangère à apprendre est l’anglais. L’anglais a de plus en plus d’influence sur notre culture. Par conséquent, dans ce chapitre, je présente brièvement une série de lois sur le Mandarin, qui ont été publiées pour garantir l’héritage et la protection de notre langue et de notre patrimoine culturel, et aussi un certain nombre de mesures visant à promouvoir la culture chinoise, telles que la création de Confucius dans le monde, indiquant que la Chine est déterminée à assurer la place et le développement du mandarin dans notre pays et même dans le monde par la voie législative…

Mots-clés: Politique Linguistique, Mandarin,la langue commune, la place, Lois, le dialecte, l’anglais, Confucius, la place international

 

II,Le mandarin.


1,la situation de la Chine

1

 

2

 

3

 

Voir la carte : la Chine se situe à l’Est d’Asie, à l’Ouest du Pacifique. Elle a une superficie d’environ 9,6 millions de kilomètres carrés de continent et d’environ 3 millions de kilomètres carrés de territoire maritime. Elle occupe le troisième rang en superficie dans le monde, et le premier rang dans le monde en terme de population avec 1, 4 milliard d’habitants. La capitale est Beijin, elle compte 23 provinces, cinq régions autonomes, quatre municipalités, deux régions administratives spéciales. C’est un pays multi-ethnique qui se compose de 56 nations.

La Chine est un pays multi-ethnique depuis les temps anciens. Grâce à des sondages de la population effectués plusieurs fois, on a identifié 56 nation. À part les Han, il y a 55 minorités ethniques. En général, il y a une langue pour une nation, mais certaines nations parlent deux ou plusieurs langues . Selon les statistiques, il y a environ 80 langues chez nous. Parmis ces langues, il y a environ 30 types de caractères différents. Le mandarin est la langue commune en Chine aujourd’hui, est aussi l’une de la langue commune dans le monde.

2. La définition du Mandarin

Composée seulement de quatre tons, la langue officielle est guanhua (le mandarin ou
mot à mot : la langue des fonctionnaires, qui étaient aussi appelés mandarins). C’est une langue hybride en Chine depuis le XVe siècle : elle s’est formée a partir de la langue des personnes instruites de la région de Pékin. Les Chinois (les mandarins) de la République populaire de Chine n’y font pas référence en tant que Guanhua, mais ils l’appellent maintenant putonghua (la langue commune ). À Taiwan, Hongkong et dans les communautés chinoises d’outre-mer, on l’appelle guoyu (la langue nationale). D’autre la nomment zhongwen ou hanyu (la langue des Han, car les Chinois se sont souvent présentés comme les descendants de la dynastie Han (206 av .J.-C. à 220 après J.-C., l’un des gens d’or de l’histoire chinoise). Le mandarin est à la fois la langue standard de l’ethnie chinoise et des minorités chinoises.

3. L’origine et le développement du Mandarin

La langue et l’écriture unifiée ont toujours été un symbole important de l’unité
nationale, mais aussi des besoins fondamentaux pour la gestion du pays et les interactions sociales. Après la révolution Xinhai (en 1911), afin de développer d’abord la politique, l’économie et la culture en Chine, on a commencé à promouvoir guoyu (la
langue nationale). “Le bureau d’un département de prononciation” est fondé par Cai Yuanpei (le Ministère de l’Education) et par le directeur Wu Jingheng en Décembre 1912, et élabore une règle de la prononciation unifié 8 : « Guoyin (la prononciation nationale) » est basé sur la phonétique de Pékin mais absorbe aussi la phonétique d’autres dialectes. Elle est mise en oeuvre depuis 1918. En 1932, le Ministère de l’Education du Gouvernement de la République populaire a annoncé que la phonétique Pékinest était la phonétique du mandarin.

Le mot “mandarin” (la langue commune), a été proposé pour la première fois par Zhu Wen Xiong en 1906. En 1949, avec la création de la nouvelle Chine, la Chine s’est lancée dans une nouvelle étape. Afin de développer une nouvelle culture de l’éducation, la promotion de la langue nationale (la langue commune) est nécessaire pour surmonter les obstacles causés par la barrière de la langue entre les différents dialectes. Nous voulons promouvoir la langue nationale. Pour refléter le fait que nous sommes une famille multi-ethnique et garantir l’égalité de toutes les langues ethniques, nous voulons promouvoir la langue nationale aussi. Donc après que le gouvernement national ait discuté et étudié la proposition, la décision est prise de ne pas l’appeler “guoyu (la langue nationale)”. Parce que si nous l’appelons la «langue nationale», il semble qu’il y a un malentendu selon lequel la nation HAN serait au-dessus des autres nations, ce qui porterait atteinte à l’unité nationale. Enfin on décide de l’appeler : la langue commune (le Mandarin).

Le 6 février en 1956, Conseil des Affaires d’Etat a publié une annonce sur la promotion du Mandarin : « La prononciation standard est basée sur la phonétique du Pekin, puis se base sur le dialecte du nord. Les règles grammaticales de la langue nationale moderne se basent sur les écrits vernaculaires modernes et la syntaxe modèle ». Cette définition énonce clairement la norme du Mandarin par trois aspects : la prononciation, le vocabulaire et la grammaire. Et puis la définition de Mandarin est plus scientifique, plus approfondie, et où » Mandarin(la langue commune) « signifie des mots« universel »et« commune ». « Mandarin » a commencé à être largement utilisé avec une claire connotation du terme.3

4. Les lois sur la place de Mandarin

Loi de la scolarité obligatoire de la République populaire de Chine (extrait)
(Le 12 avril 1986, lors de la quatrième réunion, le sixième représentant de l’Assemblée
populaire de Chine a adopté officiellement, la nouvelle « Loi de la scolarité obligatoire de la République populaire de Chine ». Elle est publiée lors de la vingt-deuxième réunion par le 10ème Congrès national des représentants de l’Assemblée populaire de Chine le 29 Juin 2006 . Enfin elle est mise en pratique le premier septembre 2006)

Article sixième : Les écoles devront promouvoir le mandarin 4

 

III, Le mandarin et le dialecte.

La prononciation des mots de mandarin standard (la langue officielle de la République populaire de Chine et de Taiwan) comprend l’influence de certains dialectes. En fait, chaque grande ville et bien sûr chaque province de Chine possède son propre
dialecte régional que les gens apprennent en grandissant. Des sept principaux dialectes, le shanghaien, le Taiwanais et le cantonnais sont ceux dont vous avez peut-être déjà entendu parler auparavant. Ensuite, il y a le mandarin,aussi , le dialecte des masses. Mais pourquoi donc ce dialecte est-il devenu langue officielle enseignée dans toutes les écoles a travers la Chine, laissant ainsi de côté les autres dialectes parlés en famille ou au sein des communautés ?

Le chinois est divisé entre le Mandarin et les dialectes. Les dialectes sont généralement divisés en sept principaux dialectes : le dialecte du nord (Mandarin), les dialectes Wu, Xiang, Gan, Kejia, le cantonais et Min. Le mandarin est non seulement la langue standard, mais aussi la langue de République populaire de Chine.

1, Les dialectes chinois

Les septs principaux dialectes en Chine (incluant le mandarin ) 

 

7

(les zones colorés sont les zones parles du Mandarin )

 

 

 

8.png

(les zones colorés sont les zones parles de dialecte Han)

 

2,Pourquoi faut-il unifier la langue nationale?

Imaginons, par exemple, que vous voyiez deux Chinois assis côte à côte dans un
train allant de Canton à Shanghai. Si celui qui parle cantonais lit le journal à voix haute, le type de Shanghai n’aura aucune idée de ce qu’il peut bien vouloir dire. Mais si chacun lisait de son côté le même article, ils pourraient alors comprendre ce qui se passe dans le monde. S’il en est ainsi, c’est parce que les caractères chinois sont presque les mêmes dans tout le pays (sauf les caractères cantonais qui gardent les caractères anciens), alors qu’ils peuvent se prononcer de façon très différente.

Maintenant je vous donne quelques exemples de différences entre les dialectes et le mandarin :

1>.Un visiteur venu du Nord demande « où est la télécabine? » dans un parc à Canton, d’après la réponse d’un cantonais, il trouve les “toilettes”.

En chinois, on dit “lǎn chē ” pour “la télécabine” et on dit “nán cè” pour “les toilettes” en cantonais, c’est presque la même prononciation.

2.>Un animateur de Guangxi annonce : “la conférence va commencer ”, nous entendons « merde », le public a été surpris. À cause de l’accent, “commencer” se dit “kāi shǐ” et se prononce presque “ gāi sǐ”

3.> Dans un train, l’annonceur du train ne peut pas distinguer la prononciation de “cháng zhōu”et de “cāng zhōu” de sorte que les voyageurs descendent à la mauvaise station.

Le vaste territoire de la Chine et une longue histoire de milliers d’années ont donné naissance à une culture immense et profonde. Donc les différents dialectes montrent leur spécificités sur la grande scène nationale. La langue est le principal moyen de communication et d’information porteuse de sens. Toutefois, s’il y a la barrière de la langue, les gens ne se comprennent pas, ce qui nuiera beaucoup aux échanges. Avec le développement de la réforme et l’ouverture en Chine de l’économie de marché socialiste, tout le monde désire être capable de parler le mandarin couramment. Les chinois disent toujours, « 说好普通话,走遍天下都不怕 si on parle bien le Mandarin, on n’a pas peur de parcourir le monde ». Promouvoir activement le mandarin aidera à éliminer les barrières de la langue, et à améliorer les interactions sociales. Il est important de développer l’économie, la politique, la culture et le social et de construire une société harmonieuse.

3, L’importance d’unifier l’écriture chinoise .

On prend un exemple de la langue : le cantonais( parlé au sud est du Guangxi, dans
le Guangdong (dont la capitale est Canton), et a Hongkong). Le cantonais et le mandarin ont chacun une prononciation entièrement différente. L’écriture est aussi très différente. Le cantonais a hérité de nombreux facteurs chinois anciens. Les caractères chinois ont évolué à partir de hiéroglyphes, les caractères modernes chinois sont la forme simplifiée des caractères anciens chinois. Mais en Chine ,à Hong Kong, à Maoco et à Taiwan reste des écritures anciens chinois . L’écriture des autres régions de la Chine continentale utilise les caractères chinois simplifiés.

Je vous donne des exmples de caractères chinois traditionnels, et de caractères chinois simplifiés :

Forme ancienne complexe : 車,國,佢,學嶍

Forme simplifiée : 车,国,他,学习

En français: la voiture, le pays, lui, étudier

Le 11 février en 1958, le premier représentant de l’Assemblée populaire de Chine a annoncé « le projet de Pinyin », adopté à la cinquième réunion et appliqué depuis lors. La «loi de la langue et écriture commune de République populaire de Chine» stipule que la langue et l’écriture commune prennent le Pinyin comme référence pour l’orthographe et la phonétique. «Le projet de Pinyin» est la norme d’orthographe internationale pour écrire les documents officiels chinois.5 Par conséquent, dans nos journaux, comme « Les lecteurs jeunes », « Lecteur », « Le sud de Tsinghua », « Journal de Xinhua », la règle nationale est respectée, tous les journaux doivent utiliser les caractères simplifiés, sinon il faut faire une demande officielle.

Le 1 décembre en 2011, « le projet de la langue et de l’écriture communes du Canton » déclare que la langue de base pour la radio et la télévision est le mandarin. Toutes les diffusions utilisant les autres dialectes, doivent être soumises à l’examen et à l’approbation de la radio télévision du Conseil des Affaires d’Etat ou du département provincial (Ex: le cantonais, le tibétain, la langue ouïgoure, etc.)6

4,Les lois pour promouvoir le mandarin mais protéger les dialectes

La Chine est un pays multi-ethnique, qui promeut l’égalité et la liberté, et protège le
patrimoine culturel des minorités. Les dialectes ont une grande valeur. Mais après tout, le mandarin est plus utilisé que les autres dialectes. Notre pays est un pays «bilingue» maintenant. Pour les échanges entre les personnes de différentes régions ou dans des occasions formelles, en général on utilise le mandarin. Ils parlent leur dialecte dans leur vie quotidienne.

Par conséquent, en fonction du principe de « l’égalité de toutes les nations de la République populaire de Chine ». On défend la diversité et l’intégration harmonieuse de la langue, qui ont été incarnées par « la Constitution de la République populaire de Chine », « la loi autonomie régionale des minorités nationales de la République populaire de Chine », « la loi sur la langue nationale de République populaire de Chine », « la loi sur l’enseignement obligatoire de République populaire de Chine » et d’autres lois, etc.7 L’égalité et la coexistence sont incarnées dans ces lois, elles interdisent toute forme de discrimination des langues ; toutes les nations ont le droit d’utiliser et de développer leurs propres langues. Notre pays encourage tous les nations à apprendre et à faire l’échange de chaque langue. Et on adhère à la promotion du mandarin et des caractères simplifiés. Notre pays met en oeuvre ces importantes politiques linguistiques pour assurer le développement harmonieux des langues nationales, développer l’unité nationale et promouvoir le développement des rapports sociaux, de l’économie et de la culture.

 

« La Constitution de la République populaire de Chine »8

Article 19: On fera la promotion du mandarin dans tous le pays

« La loi sur la langue nationale de la République populaire de Chine »9

Article 2: « On fera la promotion du mandarin et des caractères simplifiés »

Article 10: « Le mandarin et les caractères simplifiés sont considérés comme la langue de base dans les écoles et les autres établissements d’enseignement »

Article 11: « Toute publication devra répondre aux normes et aux standards du mandarin. »

Article 12: « Les radios et la télévision diffusées sont obligées d’utiliser le mandarin comme langue de base. »

« La loi sur l’enseignement obligatoire en République populaire de Chine »10
Les orthographes et les phonétiques des textes de la langue nationale se basent sur

« le projet de Pinyin ». Dans l’enseignement primaire on doit étudier le Pinyin.

IV:La place et le développement internationale du Mandarin

1, le développement du Mandarin dans le monde .

Comme la force de plus en plus importante à l’échelle nationale de la Chine, son
influence a continué d’augmenter dans le monde, ce qui signifie que la Chine et le monde sont plus étroitement et profondément liés. Les échanges et la complémentarité sont également renforcés. C’est le cas avec l’anglais, puisque quand des anglophones viennent en Chine et ont des contacts étroits avec la langue dans leur vie quotidienne, l’infiltration entre l’anglais et le chinois est une tendance naturelle. Certains experts en langues a récemment déclaré que de plus en plus d’influence de Mandarin sur l’anglais. “Oxford English Dictionary” contient actuellement environ 1000 mots(qui a augmenté plus qu’avant ) d’origine chinoise. En 2013, la société de radiodiffusion BBC a fait spécifiquement une démonstration de l’expression (programme d’émission) pour le mot “Tuhao” (nouveau riche) 11 . Situé aux États-Unis, Texas, Paule, le président de linguistique mondiale dit: « C’est le fait que le mandarin a eu de l’influence sur l’anglais et qu’il va continuer à l’influencer ».12

Il y a environ 1 milliard de personnes qui parlent le mandarin dans le monde, ce qui représente presque un septième de la population mondiale. Maintenant, les institutions pour l’étude du mandarin ont continué à se développer. Selon les statistiques du ministère de l’Education d’Etat, les experts estiment qu’à la fin de l’année 2013 le nombre d’étrangers à apprendre le mandarin est d’environ 150 millions. Les dernières années, en raison du développement économique, politique et culturel, de plus en plus de gens voudraient étudier le mandarin et peuvent le parler. Donc notre pays accorde plus d’attention à la réforme et au développement de la culture chinoise.

2,la réforme de l’anglais du ministère de l’Education d’Etat en Chine

Du fait que le mandarin a de plus en plus d’influence sur le monde, il est impératif de consolider la place du mandarin. Mais il y a depuis près de 100 ans un impact profond de l’anglais sur le chinois. On a souvent entendu dire que des étudiants échouaient aux cours de mandarin alors qu’ils pouvaient réussir pour les cours d’anglais aux examens. Par exemple: j’avais un camarade avant. On passe ensemble le bac (en Chine on dit GAOKAO), l’examen d’entrée à l’université, il m’a dit qu’il avait obtenu 148 /150 points en anglais, tandis qu’il n’a obtenu que 68/ 150 points en mandarin.. Dans notre pays, il y a beaucoup d’exemples comme ça. Même pour les étudiants a Beijing aussi ,beaucoup de étudiants n’ont pas réussit le cours mandarin. La raison c’est que on passe beaucoup de temps à l’anglais.Face à cette situation, qui a attiré l’attention du Ministère de l’éducation.Donc, le ministère de l’éducation de la République populaire de Chine décide de réduire le barème pour l’évaluation de l’anglais .

9
(Le journal de Xinhua, le 21 Janvier, 2013) 13

Il s’agit d’un résultat de l’enquête sur “annuler l’examen d’anglais”, que j’ai récupéré en ligne. Selon les résultats, 91% d’etudiants supportent l’annulation ou la réduction du barème d’évaluation pour l’examen d’anglais, alors que seulement 8 % des étudiants sont contre. Donc, de nombreuses provinces ont réduit le barême de points de 150 points à 100 à l’initiative de la République populaire de Chine et du Ministère de l’Education d’Etat. Dans les écoles secondaires, l’anglais a été transféré comme une matière en option plutôt qu’obligatoire。

(l’image sur la réforme de l’anglais est la suivante)

10

L’image : il s’agit de la loi adoptée par le ministère de l’Education d’Etat de Pékin. La commission de l’éducation municipale de Beijing réduira de 50 points le barême pour l’examen d’anglais a partir de 2014.
(Site de l’ éducation en Chine)

Bien sûr, je crois que les mesures visant à réduire le barème pour l’évaluation d’anglais de notre pays au bac ne sont pas contre l’anglais ou ne signifient pas que l’on a des préjugés sur l’anglais. Cela ne signifie pas que l’utilisation de l’anglais dans notre pays n’est pas très importante. En fait, l’anglais est toujours très important dans notre pays et il occupe même une place très importante dans le monde. Dans le monde, 75% du travail tels que sur les internets , le commerce extérieur, le tourisme et le commerce intérieur, etc ont besoin de l’anglais. En Chine, si votre anglais est de bon niveau, c’est plus facile de trouver un emploi. Pour autant que je sache, dans notre pays, sur les chaînes de télévision, les langues étrangères (dont l’anglais, le russe, l’espagnol) occupent 5 chaînes dans les 22 chaînes CCTV( China Central télévision ), ce qui est vraiment beaucoup. Je pense que l’anglais comme une langue véhiculaire internationale est un indice pour savoir si un pays est ouvert au progrès. Avec la propagation du mandarin à Singapour, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en France, au Canada, en Australie, etc, dans le monde, le mandarin a été reconnu par le monde, et c’est également l’une des langues officielles mondiales admises par l’Organisation des Nations Unies. Maintenant, la Chine a ouvert des centaines d’Instituts Confucius dans le monde.

3, Instituts Confucius

12

L’Institut Confucius est l’organisme officiel que le gouvernement de la Chine a mis en place afin de promouvoir le mandarin et d’améliorer la compréhension de la culture chinoise dans le monde. Le Collège est géré par un groupe de linguistique internationale sous la gestion du Ministère d’éducation de la République populaire de Chine, dont le siège est à Pékin.

Le 21 novembre 2004, le premier « Institut Confucius » du monde est créé dans la capitale de Séoul en Corée. En 2013 la Chine a établi plus de 430 Instituts Confucius dans 116 pays, et l’organisation est maintenant en plein essor. Selon Xu Lin la directrice du groupe linguistique et du siège de l’Institut Confucius, en Europe, il y a actuellement 33 pays qui ont mis en place 132 Instituts Confucius et environ 97 000 étudiants inscrits. L’Institut Confucius est devenu un canal important pour comprendre la culture chinoise et la communication en mandarin dans le monde. Par exemple, en France, les villes de Toulouse, Grenoble, Paris, la Loire et d’autres villes ont accueilli un Institut Confucius.14

Loi d’éducation chinoise sur le développement de l’Institut Confucius :
Devant la nécessité de s’adapter à la diplomatie publique et aux échanges culturels, la Chine saisit l’occasion et prend des dispositions raisonnables , le but est de faire de notre mieux et de faire du rôle de plateforme d’échange culturel global de l’Institut Confucius un enjeu important pour promouvoir le mandarin et développer les relations

amicales entre la Chine et d’autres pays.15

V:Conclusion:

C’est la présentation et le développement du Politique Linguistique en Chine. Avec la développement de la multipolarisation du monde ,toute la humaine est entré dans l’ère de bilingue ou multilingue. Développer l’éducation mandarin n’est pas un développement d’une langue unique d’enseignement, ni faire de nationalisme. Une grande nation exceptionnelle est une nation qui veut absorber d’autre excellente culture , y compris la langue. la Chine va souhaiter une chaleureuse bienvenue et pleinement soutenir les étudiants étrangers d’étudier en Chine Parce que la Chine est une société civilisée, harmonieuse et inclusive. Le mandarin est la langue maternelle en Chine, qu’elle nous a appris à réfléchir et inspirer à l’auto. Le mandarin est le point de départ de promouvoir le développement intellectuel personnel et notre qualités humaines, il est aussi la pierre angulaire du patrimoine culturel national et la foyer spirituelle. Bref,je suis convaincu que le mandarin il est origine de Chine,mais finalement,bénéficier le monde.

Notes et référence:

1《la politique linguistique en Chine》
2《La recherche sur la planification linguistique 》
3《 l’unité de la langue a toujours été une caractéristique importante de l’unité
nationale》
4《 La loi sur l’enseignement obligatoire en République populaire de Chine》
5《la lois sur le langage commun de République populaire de China 》
6《la lois sur le langage commun du Canton》
7,8,9,10 <la Constitution de la République populaire de Chine », « la loi autonomie régionale des minorités nationales de la République populaire de Chine », « la loi sur la langue nationale de République populaire de Chine », « la loi sur l’enseignement obligatoire de République populaire de Chine » <la loi sur le Pinyin >
11,12 Le divertissement étrangères Nouvelles sur l’internet
13,14 Le site chinois:baidu ,la nouvelle de Xin Hua
Le site du monde :Wekipedia
15< La loi sur l’enseignement obligatoire en République populaire de Chine>

Sitographie:

http://www.law-lib.com/law/law_view.asp?id=163284
http://www.gov.cn/ziliao/flfg/2005-08/31/content_27920.htm
http://baike.so.com/doc/6641608.html
http://www.gov.cn/test/2005-07/29/content_18338.htm
http://baike.baidu.com/link?url=EuNLNpxUx_pYXfFptRp-yjVuv408pO_PEWixZ
r9bvOI4pRxg0xBAh2oPWms2bGrCHymZq3SBBQbHaV8lX9gdBq
http://site.leshou.com/s/2167415.html
http://www.hanban.edu.cn/confuciousinstitutes/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :