Le jeu de marionnettes d’ombre 皮影戏

Le jeu de marionnettes d’ombre, anciennement connu sous le nom de « jeu d’ombre » ou « jeu d’ombre de lumière », est une sorte de jeu folklorique qui utilise des sources de lumière telles que des bougies ou de l’alcool brûlant pour illuminer des peaux d’animaux ou des silhouettes en carton pour interpréter des histoires.

Pendant le spectacle, des artistes derrière le rideau blanc, tout en manipulant des personnages d’opéra, chantent des histoires sur des airs locaux populaires (parfois en dialectes), accompagnés d’instruments à percussion et de musique à cordes, avec une forte saveur rustique. Dans les zones rurales telles que le Henan, le Shanxi, le Shaanxi, le Gansu Tianshui, cette forme d’art populaire sans prétention est très populaire.

La créativité artistique des marionnettes d’ombres s’inspire des techniques et des styles des peintures sur soie, des portraits en pierre, des briques de portraits et des peintures murales des temples des dynasties Tang et Song. La Chine possède un vaste territoire et les marionnettes d’ombres de différentes régions ont leurs propres caractéristiques. Cependant, le processus de production des marionnettes d’ombres est essentiellement le même, généralement à travers huit processus tels que la sélection du cuir, la fabrication du cuir, le brouillon de dessin, le dessin final, la gravure, l’application de couleur, le repassage et le gaufrage. C’est un processus à la fois compliqué et merveilleux.

(Voyage en Chine) Beijing

Photos V. Garrel / Photo de l’empereur Renzong

Une visite des plus surprenantes à Beijing dès le début de notre séjour la Pavillon de la Stèle tout de rouge crépi, avant de nous émerveiller à la Cité Interdite. Le Pavillon de la stèle (beiting) qui possède un double toit aux rebords en saillie. Aux quatre coins du pavillon sont érigées quatre colonnes (huabiao) en marbre blanc, sculptées de motifs en forme de nuages et de dragons.

Le centre du pavillon accueille une énorme tortue, symbole d’immortalité en Chine, portant sur son dos la plus grande stèle de Chine, haute de dix mètres, fabriquée en 1425. Cette stèle, nommée « Stèle du Chang Ling des Grands Ming » dédiée aux mérites divins et aux vertus sacrées de l’empereur », porte d’un côté une inscription de trois mille caractères rédigée par l’empereur Rengong ( Zhu Gaozhi ), et de l’autre côté une composition poétique de l’empereur Qianlong. La stèle est dressée sur une énorme tortue en marbre. . La tortue s’appelle Bixi , et a la capacité de porter un lourd fardeau . Elle est le symbole de la puissance impériale, de la longévité et de la sagesse. Le pavillon est érigé au début de la Voie des Esprits qui mène aux tombeaux des Ming.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 5ccdd5a5-07b8-4095-9356-657fac10c662-copie.png

All other articles by  the author   Viviane Garrel

  1. Le Temple Shaolin
  2.  XI’AN ville chargée d’histoires.
  3. L’Armée en terre cuite de QIN SHIHUANGDI
  4. L’armée en terre cuite des Qin.
  5. Beijing , et sa grande mutation Voyage & Le Temple du Ciel
  6. La Cité Interdite
  7. La place Tian An Men à Beijing.
  8. La Voix des Esprits ou Voix Sacrée à Beijng.
  9. Le tombeau Ming de Changling à Beijing
  10. Les cloisonnés de Beijing
  11. La Grande Muraille à Beijing
  12. Voyage & Le Temple du Ciel
  13. Luoyang , une ville nouvelle en pleine évolution.
  14. Les grottes de Longmen
  15. Entre Dengfeng et Shanghaï , la campagne besogneuse rurale .
  16. Entre Dengfeng et Shanghaï , la campagne besogneuse rurale .
  17. Le jardin du maître des filets 苏州网狮园
  18. Voyage & Les canaux de Luzhi et Suzhou.
  19. Voyages & SHANG HAI
  20. Culture & La carpe
  21. Voiyage en Chine & LES BRONZES EN CHINE

(Voyage) Musée à Shanghai

Auteure : Viviane Garrel

Dernière « escale » dans cette gigantesque mégapole de Shanghaï ! Et nous terminons notre journée au musée de Shanghaï, musée déjà sublime à l’extérieur, mais qui va nous laisser bouche bée à l’intérieur. Le marbre blanc est omniprésent et donne à l’entrée une imposante majesté très lumineuse.

Hélas nous n’avons pas pu avoir nos casques audio pour comprendre et suivre notre visite. Bon gré mal gré nous suivons les flèches qui nous orientent sur chaque sujet, et ce sur trois étages. Nous gardons et garderons toujours un souvenir exceptionnel sur tout ce que nous avons découvert sur l’Histoire de la Chine, avec ses costumes des différentes ethnies, ses bronzes, ses porcelaines, les estampes, la monnaie, une richesse culturelle hors du commun . Tout était très enrichissant, intéressant, remarquable . C’est les yeux remplis de beauté insoupçonnée que nous quitterons le musée, et nous incitera à en savoir encore plus sur la Chine à notre retour en France.

All other articles by  the author   Viviane Garrel

  1. Le Temple Shaolin
  2.  XI’AN ville chargée d’histoires.
  3. L’Armée en terre cuite de QIN SHIHUANGDI
  4. L’armée en terre cuite des Qin.
  5. Beijing , et sa grande mutation Voyage & Le Temple du Ciel
  6. La Cité Interdite
  7. La place Tian An Men à Beijing.
  8. La Voix des Esprits ou Voix Sacrée à Beijng.
  9. Le tombeau Ming de Changling à Beijing
  10. Les cloisonnés de Beijing
  11. La Grande Muraille à Beijing
  12. Voyage & Le Temple du Ciel
  13. Luoyang , une ville nouvelle en pleine évolution.
  14. Les grottes de Longmen
  15. Entre Dengfeng et Shanghaï , la campagne besogneuse rurale .
  16. Entre Dengfeng et Shanghaï , la campagne besogneuse rurale .
  17. Le jardin du maître des filets 苏州网狮园
  18. Voyage & Les canaux de Luzhi et Suzhou.
  19. Voyages & SHANG HAI
  20. Culture & La carpe
  21. Voiyage en Chine & LES BRONZES EN CHINE