Beijing , et sa grande mutation

Beijing , et sa grande mutation 


Article by Viviane Garrel*

Hier, ville horizontale, elle a fait place à une « forêt « de tours ultra modernes. Surprenante capitale qui nous séduit malgré ses innombrables embouteillages, et son urbanisme galopant .

10

Encore et toujours pris par le temps, nous ne pourrons pas visiter le site olympique. C’est à bord de notre minibus que nous admirons , de loin, ce magnifique site des Jeux Olympiques : le Nid d’Hirondelle, le cours de tennis, les tours des stations de retransmissions télévisées, le Grand hôtel à la forme originale (Dragon) .

5

9

Nous sommes abasourdis par les tours des grandes firmes qui rivalisent d’originalité. Tous ces architectes puisent leur imagination dans leur héritage rempli de symboles. Mais au milieu de cette Chine audacieuse, persiste ce riche héritage du passé avec ses nombreux temples, tels des forteresses défiant le temps . Est-ce cela le vrai secret de la Chine : concilier son fabuleux héritage et le futur qui s’invente ?

 

Temple du Ciel à Beijing

Voyage & Le Temple du Ciel

Article by Viviane Garrel*

11


Encore émerveillés et ravis par la visite de la Cité Interdite, nous déjeunons chez un habitant des Hutongs(胡同).

Dans ce quartier antique règne une ambiance charmante et des plus sympathiques. Les pékinois , heureux de partager avec les touristes leur humble demeure et leur table, montrent toute l’authenticité de leur amabilité.

3

Mais nous devons les quitter pour visiter un autre monument incontournable de Beijing. Les tuiles vernissées d’un bleu intense du Temple du ciel nous attirent vers cet édifice de toute beauté.

4

5

L’esplanade, très vaste, semble être écrasée par l’imposant temple aux douces harmonies architecturales. Le temple du Ciel rond est construit sur cette enceinte carrée. A l’intérieur 4 grosses colonnes symbolisent les 12 mois de l’année, et encore 12 autres divisions d’une journée. Enfin, les 28 dernières représentent les 28 constellations.

 Il fut érigé par l’empereur Ming Yongle en 1420. La disposition symbolise la croyance chinoise que la Terre est carrée et le Ciel est rond. Le temple du Ciel est inscrit comme site au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1998.

Il nous semble être hors du temps dans cet immense espace étendu sur 273 hectares, soit près du double de la Cité Interdite. Tout autour, Beijing, la moderne, à perte de vue !

Expression idiomatique chinoise

Expression idiomatique chinoise :

刻舟求剑 kè zhōu qiú jiàn


Article by CHEN Lian

21

(photo by internet)

刻舟求剑(graver, le bateau, chercher, une épée)

Pinyin : kè zhōu qiú jiàn

Traduit littéralement : vouloir chercher son épée dans la rivière d’après le trait gravé sur le bord du bateau

Signification implicite : persévérer dans son erreur

2

(photo by internet)

Histoire :

D’après un récit inséré dans le « 吕氏春秋 Lu shi chun qiu » (Annales des Printemps et des Automnes de Lü)au troisième siècle avant notre ère, un homme de l’Etat de Chu (楚国)qui se trouvait dans un bateau laissa tomber son épée dans l’eau. Il s’empressa de graver un trait sur le bord du bateau pour marquer l’endroit où l’épée était tombée, en prévoyant qu’il irait chercher son épée d’après ce trait une fois que le bateau serait à sa destination. Bien entendu, le résultat fut qu’il ne put retrouver son épée. Se dit d’une personne qui, fermant les yeux au changement des choses, s’obstine à observer et à résoudre les problèmes d’un point de vue isolé et statique.