La poésie chinoise: le printemps

 7

【春天】

Traduction: CHEN Lian

musique: Sunny Bay (Bandari)


 

PINYIN:

chūn tiān

dāng qīng piāo de liǔ sī tǔ chū yī gè gè wēi xiǎo de lǜ yá
dāng shēn shān de jī xuě huà wéi chán chán xì liú zài shān yá shàng dī dá
dāng huāng liáng de yuán yě fàn qǐ le ní tǔ de qīng xiāng
dāng shú xī de xiǎo yàn yòu fēi wǔ zài wǒ de wū yán dǐ xià

ā
chūn tiān
nǐ yòu lái lā
lái de shì nà yàng rè qíng
sān chǐ dòng tǔ zài nǐ jiǎo xià sū xǐng
bǎi zhàng bīng chuān zài nǐ miàn qián róng huà
nǐ jiā dài zhe gǔn gǔn chūn léi
bǎ shēng mìng de yǔ lù jiāo sǎ

 ā
chūn tiān
nǐ yòu lái lā
nǐ lái de shì nà yàng zì rán
xiàng yuǎn xing de hái zǐ huí dào jiā
cūn zhuāng tián yě lì kè yǒu le nǐ de zú jì
shì jiǎo bù ma
bú duì
shì nà róu ruǎn de lǜ shā

ā
chūn tiān
nǐ yòu lái lā
lái de yòu shì nà yàng fēng mǎn ā
dài lái yī piàn táo hóng yī piàn liǔ lǜ
yī piàn jīn sè de cài huā

ā .
chūn tiān
wàn wù de nǎi mā
nǐ wú sī de bǎ tā men cóng ruò xiǎo zhōng fú qǐ
biàn kāng kǎi de huán gěi le shèng xià


 

Français:

Printemps

Quand les brindilles flexibles des saules pleureurs crachent une petite pousse verte
Quand les montagnes de neige ruissellent sur la falaise en babillant : dida
Quand la nature désolée inonde de parfums le sol
Quand les familières hirondelles revolent et dansent sous mon toit

Ah
Printemps
Tu reviens
si chaleureux
Trois pieds de sol gelé se réveillent sous toi
Deux mille pas de glaciers fondent devant toi
Tu apportes le tonnerre roulant
Et saupoudres la pluie de la vie

Ah
Printemps
Tu reviens
si naturellement
Comme un enfant parti qui rentre à la maison
Le champ du village garde immédiatement ton empreinte
Est-ce seulement la trace?
Non
C’est une toile verte et douce

Ah
Printemps
Tu reviens
si opulent
Tu déploies un tapis de roses, un champ de verdure
un parterre de fleurs dorées

Ah,
Printemps
Mère de toutes choses
Tu réveilles les choses frêles et fragiles
Et les offre généreusement à l’été.


 

Caractères:

【春天】

  当轻飘的柳丝吐出一个个微小的绿芽
当深山的积雪化为潺潺细流在山崖上滴达
当荒凉的原野泛起了泥土的清香
当熟悉的小燕又飞舞在我的屋檐底下

  啊
春天
你又来啦
来的是那样热情
三尺冻土在你脚下苏醒
百丈冰川在你面前溶化
你挟带着滚滚春雷
把生命的雨露浇洒

 啊
春天
你又来啦
你来的是那样自然
象远行的孩子回到家
村庄田野立刻有了你的足迹
是脚步吗
不对
是那柔软的绿纱

  啊
春天
你又来啦
来的又是那样丰满啊
带来一片桃红一片柳绿
一片金色的菜花

  啊.春天
万物的奶妈
你无私地把他们从弱小中扶起
便康慨地还给了盛夏


 

 

Publicités

Une réflexion sur “La poésie chinoise: le printemps

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :