la fête du printemps en Chine

 

L’histoire de “L’année ” en  Chine


Auteurs: JEANNE/罗拉

 

A

 

Aujourd’hui est le dernier jour de l’année 2015 en Chine. Et L’année 2016 est une année de singe , Connaissez vous l’histoire de la fête du printemps chinois? Pourquoi les chinois l’appellent « 过年   guonian »? Nous allons vous le présenter.

Audio book en chinois:

voir ce site:

http://www.ximalaya.com/4721038/sound/12101112

 

 

 

En chinois:

D

 (le monstre :l’année)

相传,中国古时候有一种叫“年”的怪兽,头长触角,凶猛异常。“年”长年深居海底,每到除夕才爬上岸,吞食牲畜伤害人命。因此,每到除夕这天,村村寨寨的人们扶老携幼逃往深山,以躲避“年”兽的伤害。这年除夕,桃花村的人们正扶老携幼上山避难,从村外来了个乞讨的老人,只见他手拄拐杖,臂搭袋囊,银须飘逸,目若朗星。乡亲们有的封窗锁门,有的收拾行装,有的牵牛赶羊,到处人喊马嘶,一片匆忙恐慌景象。这时,谁还有心关照这位乞讨的老人。只有村东头一位老婆婆给了老人些食物,并劝他快上山躲避“年”兽,那老人捋髯笑道:“婆婆若让我在家呆一夜,我一定把‘年’兽撵走”。老婆婆惊目细看,见他鹤发童颜、精神矍铄,气宇不凡。可她仍然继续劝说,乞讨老人笑而不语。婆婆无奈,只好撇下家,上山避难去了。半夜时分,“年”兽闯进村。它发现村里气氛与往年不同:村东头老婆婆家,门贴大红纸,屋内烛火通明。“年”兽浑身一抖,怪叫了一声。“年”朝婆婆家怒视片刻,随即狂叫着扑过去。将近门口时,院内突然传来“砰砰啪啪”的炸响声,“年”浑身战栗,再不敢往前凑了。原来,“年”最怕红色、火光和炸响。这时,婆婆的家门大开,只见院内一位身披红袍的老人在哈哈大笑。“年”大惊失色,狼狈逃蹿了。第二天是正月初一,避难回来的人们见村里安然无恙十分惊奇。这时,老婆婆才恍然大悟,赶忙向乡亲们述说了乞讨老人的许诺。乡亲们一齐拥向老婆婆家,只见婆婆家门上贴着红纸,院里一堆未燃尽的竹子仍在 »啪啪 »炸响,屋内几根红蜡烛还发着余光……欣喜若狂的乡亲们为庆贺吉祥的来临,纷纷换新衣戴新帽,到亲友家道喜问好。这件事很快在周围村里传开了,人们都知道了驱赶 »年 »兽的办法。从此每年除夕,家家贴红对联、燃放爆竹;户户烛火通明、守更待岁。初一一大早,还要走亲串友道喜问好。这风俗越传越广,成了中国民间最隆重的传统节日。

                

En Français:

       Selon la légende, dans les temps anciens en Chine existait un monstre appelé « l’Année », qui habitait dans la mer. Ce monstre avec deux antennes, sortait au dernier soir de chaque année(la veillée du Nouvel An chinois), et tuait les animaux et les humains des villages environnants. Ainsi, le dernier soir   de chaque année les gens des villages s’enfuyaient vers les montagnes pour échapper au monstre.

        Un jour au nouvel an, les gens étaient en train de fuir sous les yeux d’un vieil homme. Quand soudain, une vieille femme vint lui donner de la nourriture en lui expliquant qu’il devait fuir le monstre appelé « l’année » parce que chaque année il tuait tous les hommes du village. En entendant cette histoire, le vieil homme sourit et répondit : « si vous me laissez rester une nuit dans votre village je peux vous promettre de chasser « L’Année » ». La vieille femme le regarda de manière suspicieuse, et lui conseilla tout de même de s’échapper. Mais l’homme lui sourit et resta. A la fin la femme finit par s’enfuir dans les montagnes.

       Ainsi, l’homme resta seul au village. Vers minuit, « l’année » fit irruption dans le village, mais comparé aux années précédentes remarqua l’atmosphère différente dans le village. En effet, de grands papiers rouges étaient sur toutes les portes des maisons, avec des bougies allumées à l’intérieur. « L’année » en rage, effrayée, criait haut et fort. Tout à coup il se jeta sur le village. Mais il y eut beaucoup de bruit comme des bombardements : « bung bung bung ». Ce bruit était provoqué par des pétards. L’année trembla de peur et s’éloigna. A ce moment une porte s’ouvrit, le vieil homme qui était resté, vêtu d’un manteau rouge sorti et rit. «L’année effrayée » s’enfuit.En effet, à l’origine « l’année » a peur des flammes, de la couleur rouge et des bruits d’explosion.

        Le lendemain, le premier jour de l’année les gens rentrèrent chez eux très surpris de voir le village intact. Ils remarquèrent les papiers rouges sur les portes, les bougies allumées, et les bruits de bombardement des pétards. La Veille Dame reconnue le vieillard, et raconta la promesse aux autres villageois. Les villageois en joie célébrèrent l’arrivée du premier jour de l’année dans chaque maison. L’histoire se propagea rapidement à travers les villages, et les gens surent comment chasser le monstre « l’année ».

        A partir de ce jour, à chaque nouvel an, chaque maison colle ces couplets sur les portes, allume des bougies rouges toutes la nuit, et allume surtout des pétards. Ainsi, le premier jour de l’an, chacun va dans toutes les maisons pour dire bonjour, souhaiter bonheur et bonne année à ses voisins. Cette coutume s’est propagée et devint une fête populaire traditionnelle la plus cérémonieuse de la Chine. Puisque cette bête s’appelle « l’année », tout le monde dit que « 过年,guo nian » (ce qui veut dire que : passer l’année).

B

La soirée de la fête du printemps :

Voir ce site:

http://fr.cntv.cn/special/2016feteprintemps/gala/index.shtml

C

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :