Expression idiomatique: La bécasse et la palourde

La bécasse et la palourde

 


Une palourde se trouvait dans une rivière, à son aise grande ouverte au soleil. Cependant, un oiseau d’eau à la recherche de nourriture l’aperçut.

2
La sauvagine la survola et utilisa sa bouche pointue pour becqueter sa chair et voulut la manger. La palourde se referma immédiatement et ne se relâcha pas. Le bec de la sauvagine se trouva pincé étroitement par la palourde si bien qu’elle ne pouvait plus bouger. Elle pensait: « Il ne pleuvra pas aujourd’hui, il ne pleuvra pas demain, vous allez devenir une palourde morte. » La palourde pensait également: « Je ne vous laisserai pas partir aujourd’hui, je ne vous laisserai pas partir demain, vous deviendrez un oiseau mort. » Les deux continuèrent ainsi et personne ne lâcha prise. Peu de temps après, les deux furent attrapés par un pêcheur qui passait par là.

1

C’est une histoire datant de l’ancienne période des Royaumes Combattants Chinois. À ce moment-là, le royaume de Zhao planifiait l’attaque de celui de Yan. Une personne nommée Su Dai alla voir le roi de Zhao et utilisa cette histoire pour le convaincre d’y renoncer.

3.jpg
Le royaume Zhao et le royaume Yan étant tous deux de petits royaumes, s’ils persistent à lutter l’un contre l’autre, ils seront finalement éliminés par le royaume Qin, qui est beaucoup plus fort qu’eux. Lorsque le roi Zhao entendit ces paroles de bon sens, il décida de renoncer à attaquer le royaume Yan. Cette histoire est depuis devenue un idiome appelé « 鹬蚌相争,渔翁得利 » Quand la bécasse et la palourde décident de se quereller, c’est le pêcheur qui en tire profit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :