Voyage & Le jardin du Maître des filets à Suzhou.

Le jardin du maître des filets 苏州网狮园


Artcile and photos by   Viviane Garrel


7

Grâce à mes notes archivées, je reprends la suite de notre périple chinois.😊
De Luoyang nous avons pris le train de nuit pour rejoindre Suzhou à 11h du matin. Suzhou, vue du train, est aussi impressionnante que les autres villes déjà visitées, surtout les banlieues. Des quartiers d’habitations pavillonnaires commencent à remplacer les multiples groupe d’immeubles de plus de 30 étages. Une brume épaisse écrase toute la cité. A Suzhou, notre nouveau guide nous attend. Il est bien jeune, et paraît très timide. Apparemment nous sommes son premier groupe de touristes français, mais nous essayons de le mettre vite à son aise en faisant preuve de compassion à son égard.
Nous déjeunons dans un très bel établissement niché au fond d’une ruelle, où le jardin nous donne un léger aperçu de nos prochaines visites. Quelle circulation! Notre minibus se fraye une place parmi les nombreux bus et taxis qui se disputent, à fort cris et insultes, devant notre lieu de visite. De l’extérieur, rien ne nous dit que nous allons découvrir un jardin merveilleux.Nous passons de l’agitation urbaine survoltée, stressante et polluée dan un monde empreint de beauté et de zénitude.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

A l’entrée de la demeure, une superbe laque incrustée de nacre représente le  » Jardin du Maître des Filets ». Pour nous tous, c’est une première ! Enchantement unanime ! Une splendeur ! Un calme insolite et bienvenu nous invite à plonger au sein de cette enceinte entièrement créée par un amoureux de la nature. Tout y est en harmonie, les pavillons de style traditionnel chinois, les bassins, les divers jardins, les plantes bien ordonnées donnant l’impression d’un agencement naturel. Les bassins reflètent tels des miroirs pavillons et jardins dans une perfection totale. Nous oublions complètement la vie trépidante et bruyante qu’il y a derrière ces murs.

13

14

Les belles carpes KoÏ des bassins amusent petits et grands. Les allées nous invitent à la curiosité pour découvrir encore un jardin différent là, une magnifique tonnelle de glycine ici, des cours intérieures là bas, vers un dépaysement total. Ce jardin fait partie des « Jardins Classiques de Suzhou » , site inscrit au patrimoine mondial , et nous laisse sans voix. C’est un espace dédié à la contemplation, à la zénitude. Il nous retient par ses charmes naturels, son ambiance de béatitude et de bien-être

 


-5ccdd5a5-07b8-4095-9356-657fac10c662 copie


All other articles by  the author   Viviane Garrel

  1. Le Temple Shaolin
  2.  XI’AN ville chargée d’histoires.
  3. L’Armée en terre cuite de QIN SHIHUANGDI
  4. L’armée en terre cuite des Qin.
  5. Beijing , et sa grande mutation Voyage & Le Temple du Ciel
  6. La Cité Interdite
  7. La place Tian An Men à Beijing.
  8. La Voix des Esprits ou Voix Sacrée à Beijng.
  9. Le tombeau Ming de Changling à Beijing
  10. Les cloisonnés de Beijing
  11. La Grande Muraille à Beijing
  12. Voyage & Le Temple du Ciel
  13. Luoyang , une ville nouvelle en pleine évolution.
  14. Les grottes de Longmen
  15. Entre Dengfeng et Shanghaï , la campagne besogneuse rurale .
  16. Entre Dengfeng et Shanghaï , la campagne besogneuse rurale .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :